Tourbillon

  • « Owen est revenu ! Alors qu'il était devenu la star d'un boys band, je croyais ne plus jamais le revoir. Sauf qu'on dirait bien qu'il a retrouvé le chemin de la maison...
    Mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire d'un zombie « câlin-nibale », moi ? ».

    Attention, ça sent la croquette ! Owen, le zombie créé par Adèle, est de retour !
    Et il ne sera pas de trop pour l'aider à multiplier les bêtises...
    Bien décidée à en faire l'outil de sa conquête du monde, Adèle essaie de réveiller le monstre qui sommeille en lui... Mais il semblerait que la créature soit bien plus inoffensive que notre adorable peste !

  • « Mes parents pensaient sûrement qu'en partant en vacances, ils allaient se reposer. Quelle idée !
    Pas d'école ça veut surtout dire deux fois plus de temps pour faire des bêtises ! Pas de panique, y en aura pour tout le monde... ».

    Mortelle Adèle part se prélasser au soleil !
    Et ce qui est sûr, c'est qu'elle n'a rien oublié dans sa valise : lunettes de soleil, casquette, maillot de bain... et bêtises en tous genre !
    Mais alors qu'elle avait tout prévu, Adèle retrouve de vieilles connaissances : les moniteurs de la colonie des Ragondins joyeux... qui gèrent désormais le centre aéré de la plage.

    Hé hé, ces retrouvailles vont être MORTELLES !

  • « Est-ce que vous avez déjà été amoureux ? Chaque fois que je vois Ludovic, j'ai l'impression que mon coeur va me sortir par une narine ! C'est simple, il me rend complètement Choubidoulove, pour le meilleur et... et surtout pour le pire. ».

    Entre les bêtises et Ludovic, le coeur d'Adèle balance !

    Mais, en amour, les complications ne sont jamais bien loin.

    Surtout que Geoffroy, le prétendant enamouré de notre adorable peste, ne compte pas s'effacer si facilement...

    Adèle va devoir faire un choix : courir après le ténébreux ludovic qui ne lui accorde pas la moindre attention, ou succomber au gentil Geoffroy qui ferait tout pour elle.

    Pas sûr que ces deux-là s'attendent à ce qui va leur tomber dessus !

  • « Ne le dites pas à mes parents, mais j'ai passé une annonce pour m'en débarrasser ! C'est vrai quoi, ils ne pensent qu'aux légumes verts et aux devoirs ! En attendant que quelqu'un veuille bien les adopter, j'ai décidé d'aller voir si c'est mieux ailleurs... Vous m'accompagnez ? ».

    Mortelle Adèle a bouclé sa valise et a décidé d'aller passer quelques jours chez sa grand-mère, chez son oncle ou encore chez Geoffroy ! L'occasion de vérifier si la vie est plus mortelle chez les autres, ou peut-être, de se rendre compte qu'on est finalement jamais mieux ailleurs que chez soi !

empty