Dictionnaires / Encyclopédies / Documentation

  • " Courir le guilledou ", " Faire la sainte Nitouche ", " En baver des ronds de chapeau ", " Se monter le bourrichon ", " En avoir sa claque ", " Changer de crèmerie ", " Laisser pisser le mérinos " Nées pour la plupart de la verve populaire, les expressions ont de la couleur, de la saveur, de la tchatche, de l'humour, de la drôlerie, de la cruauté, de la sagesse, de la poésie. Pourtant, certaines vieillissent, passent de mode, paraissent de plus en plus énigmatiques. Pourquoi ne pas en sauver quelques-unes de l'oubli qui les menace comme j'avais réussi à redonner du tonus à certains mots ? Vous aussi, tirez de votre conversation ou de votre mémoire des expressions en voie de disparition. Rappelez-vous, amusez-vous, inventoriez, fichez, employez, osez, étonnez, ayez de l'expressivité... En route, mauvaise troupe ! Fouette, cocher ! Et que ça saute ! B. P.

  • Le coup de la moquette, la technique du salami ou celle du cheval de Troie n'auront bientôt plus de secret pour vous ... mais pour cela vous devrez au préalable lever étourneaux, mouettes et autres pies. Et, si vous avez une pièce au cul, dites-vous bien que c'est mieux que se faire poser un gluau ou signer des orteils... Au gré des auditions, des confrontations, des indiscrétions téléphoniques, des confessions d'indicateurs et des discussions hors procédure, Philippe Normand explore non seulement le jargon policier, mais aussi celui de la drogue, de la prostitution, de la banlieue et de la Justice. Quant aux clients de la Maison Poulaga, ils ne sont pas en reste et prennent eux aussi un malin plaisir à pratiquer la métaphore et l'antiphrase.De Abat-jour à Zyva, un florilège d'humour, d'invention, de dérision et de poésie !

empty