• Un thriller électrisant - lorsqu'un enfant disparaît les masques tombent au sein d'une communauté paisible de Brooklyn.
    Nell, Francie et Colette font partie d'un groupe de jeunes mères de Brooklyn qui ont fait connaissance pendant leur grossesse. Le soir du 4 Juillet, pour échapper quelques heures à leur quotidien, elles décident d'organiser une virée dans un bar : un répit bienvenu en ce premier mois d'été caniculaire. Elles parviennent même à convaincre Winnie, la mère célibataire du groupe, de confier son nouveau-né à une baby-sitter. Mais lorsque Winnie rentre chez elle et découvre que son fils a disparu, la soirée tourne au drame.
    Dans un Brooklyn étouffant, alors que l'enquête piétine et que la police accumule les erreurs, Nell, Francie et Colette se lancent dans une course effrénée pour retrouver l'enfant.
    Jusqu'à ce que les médias s'emparent de l'affaire et fassent de leurs vies, en apparence si parfaites, le centre de toutes les attentions...
    En faisant exploser le vernis d'existences bien ordonnées, Aimee Molloy livre une critique grinçante des pressions subies par les mères dans notre société. un roman rare, à la fois captivant et pertinent.
    Un best-seller du New York Times dès sa première semaine de parution.

  • Depuis le jour de sa naissance, la vie est une guerre pour Sofia. Une guerre qu'elle mène contre ses proches, contre le monde entier. Inquiète, excentrique, débordante, insaisissable, Sofia est toujours habillée en noir. Et son humeur aussi. Pourtant elle fascine tous ceux qui l'approchent. De Milan à Brooklyn, leurs paroles dessinent le portrait de cette rebelle et, en filigrane, celui d'une société qui depuis la fin des années 70 cherche ses repères. De gentils ghettos résidentiels s'installent en bordure des villes, la politique perd de son aura, la liberté individuelle est le nouveau Graal... Mais Sofia, fille unique de la bourgeoisie ordinaire, trace son chemin. Résolument.

  • Red Hook. L'ancien port de New York, l'ancien quartier des dockers. Une langue de terre tout au sud de Brooklyn, là où l'East River se jette dans la baie. L'horizon y est délimité par la ligne des gratte-ciel de Manhattan. C'est là que les jeunes aimeraient vivre, de l'autre côté des docks. Blancs ou Noirs, habitants du front de mer résidentiel ou des cités, les gens du quartier passent leurs soirées d'été à traîner dans les bars, écouter du rap, boire sans retenue et rêver d'aventure. Une nuit d'été, June et Val, deux adolescentes inséparables, décident de mettre leur canot pneumatique à l'eau sans imaginer que cette dangereuse expédition va changer leur destin et celui du quartier.

  • La trentaine, l'écrivain new-yorkais Nathaniel Piven connaît enfin le succès qu'il recherchait. Son roman est sur le point d'être publié, de nombreux journaux le sollicitent pour collaborer et il est entouré par les femmes les plus désirables.Mais est-il capable de s'engager réellement ? C'est la question qui se pose lorsqu'une de ses aventures prend un tour plus sérieux...Immergée dans le Brooklyn des jeunes intellectuels, Adelle Waldman ausculte la psyché de ce citadin contemporain, imparfait, souvent exaspérant, mais qui lutte en permanence avec sa propre anxiété liée aux femmes.« Une comédie de moeurs du XXIe siècle intelligente et charmante. Waldman excelle à rendre compte des défauts de communication dans une relation amoureuse. » Jess Walter, The New York Times Book Review « Adelle Waldman pourrait bien être la Jane Austen de cette génération. Dans son roman, aussi amusant que douloureusement juste par moments, elle ausculte à la perfection les marivaudages de ceux qui forment l'aristocratie d'aujourd'hui : la jeune élite littéraire de Brooklyn. » The Boston Globe « Un auteur à suivre. Profondément intelligent. » Jonathan Franzen « Pourquoi ce livre est-il si court ? Espérons qu'il y aura une suite !... » Gary Shteyngart

  • Qu'est-ce qui réunit deux jeunes frères d'origine israélienne amateurs de hip hop, de metal et de films gore, la fondatrice d'un gang de filles et un prodige du vol de voitures ? Ils sont tous les quatre jeunes, blancs, juifs et déclassés, perdus dans l'enfer de Brooklyn des années 1990, coincés dans la guerre des gangs. Pour s'en sortir, tous les moyens sont bons - trafic de crack, vol à la tire, bastonnades. Leur énergie commune définira un courant du hip hop et de la culture urbaine : celui des goons. Les destins croisés de Ill Bill et Necro, J.J. et Ethan Horowitz sont des illustrations de ce mouvement. Pour s'en sortir, tous les moyens sont bons - trafic de crack, vol à la tire, bastonnades. Leur énergie commune définira un courant du hip hop et de la culture urbaine : celui des goons. Les destins croisés de Ill Bill et Necro, J.J. et Ethan Horowitz sont des illustrations de ce mouvement.

  • Jeremy Best a deux vies: avocat le jour, poète la nuit. Trentenaire et célibataire, il mènee une existence confortable à New-York, tout en se méprisant un peu. Mais deux choses inattendues vont bouleverser sa vie. L'une est blonde, des lunettes en écaille, une dent un peu de travers et un charme irrésistible. L'autre est une grosseur inquiétante au niveau de l'aine. Les deux vont bientôt occuper son esprit, l'assiéger, requérir toute son attention, sans répit... Entre Brooklyn et Long Island, une «Love Story» magnifiée par le regard drôle, tendre et lucide que Seth Greenland porte sur les mauvais choix, les regrets et le temps à ne pas perdre... «Brillant, drôle, sarcastique, les lecteurs de ses précédents romans savaient que Seth Greenland l'était. A la lecture de Et les regrets aussi, qui se pare, sans rien perdre de ces vertus initiales, d'une troublante, nouvelle et très maîtrisée gravité, ils vont découvrir un auteur à la palette plus large qu'imaginé.» Livres-Hebdo «Une réussite.» Biba

empty