• Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer.
    L'horizon scintillait. C'est là qu'Anna m'a demandé :
    « Si j'avais commis le pire, m'aimerais-tu malgré tout ? »
    Vous auriez répondu quoi, vous ?
    Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines.
    Bien sûr que je l'aimerais quoi qu'elle ait pu faire.
    Du moins, c'est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d'une main
    fébrile, et m'a tendu une photo.
    - C'est moi qui ai fait ça.
    Abasourdi, j'ai contemplé son secret et j'ai su que nos vies venaient de basculer
    pour toujours. Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot.
    Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu.
    Et depuis, je la cherche.
    Intense et captivant, un cold case aussi addictif qu'une grande série télé.
    © et (P) Audiolib, 2016
    © Arnaldur Indridason, 2014 - Published by agreement with Forlagið © Métailié, Paris 2016
    Traduit par : Eric Boury
    Durée : 9h46

  • Que sonne l'heure

    Peter James

    • Lizzie
    • 9 Mai 2019

    Le temps est à la fois un allié et un ennemi redoutable : il y a des blessures qu'il efface, et des rancunes qu'il avive... jusqu'au jour où l'on est enfin libre de les assouvir.
    Brooklyn, 1922. En pleine nuit, un petit garçon se terre au fond de son lit : quatre hommes viennent de tuer sa mère et d'enlever son père, le n° 2 du gang des White Hands. Désormais orphelin, il embarque pour l'Irlande avec sa soeur et sa tante. Sur le bateau, l'enfant jure de revenir chercher son père.
    Brighton, quatre-vingt-dix ans plus tard. Roy Grace est appelé chez une vieille dame grièvement blessée. Elle a été torturée, son coffre-fort vidé et ses oeuvres d'art et antiquités emportées. Mais c'est le vol d'une montre ancienne cassée qui semble le plus perturber le frère de la victime. Une montre qui s'est arrêtée une certaine nuit de 1922...

empty