• Du temps et de l'eau

    Andri Snaer Magnason

    • Alisio
    • 12 Janvier 2021

    « Au cours des cent prochaines années, la nature de l'eau va subir de profondes transformations. Les glaciers situés en dehors des zones polaires vont fondre en grande partie, le niveau des océans va s'élever, les températures vont augmenter, entraînant des sécheresses et des inondations. Le degré d'acidité des océans va atteindre un niveau inégalé depuis cinquante millions d'années. Ces évolutions vont se produire dans l'intervalle d'une vie humaine, celle d'un enfant qui naîtrait aujourd'hui et atteindrait l'âge de ma grand-mère, 95 ans. » Est-il déjà trop tard ? Que pouvons-nous réellement faire en une poignée de décennies ? Activiste islandais engagé dans la protection de l'environnement, Andri Snær Magnason nous raconte dans la langue des poètes les défis du réchauffement climatique. Déroulant le fil de son histoire familiale, il nous parle des glaciers qu'il voit disparaître, du cri d'alerte que nous adresse la planète et de l'urgence qui nous étreint. Car le temps géologique est révolu : le monde s'altère désormais à l'allure d'une vie d'homme. Mais nous pouvons encore changer l'avenir et nos enfants, déjà, sauront si nous avons réussi.

    « L'auteur, mêlant faits scientifiques et récit biographique avec une plume poétique, détruit nos certitudes au fil du texte, nous mettant face à une sombre réalité : cette transition est déjà en train de se produire. » Süddeutsche Zeitung

  • LoveStar

    Andri Snaer Magnason

    LoveStar, fondateur de l'entreprise du même nom, invente un mode de transmission des données inspiré des ondes des oiseaux, libérant l'humanité de l'universelle emprise de l'électronique. Le système ReGret permet "d'apurer le passé" ou le rembobinage des enfants qui ont des ennuis. Grand prix de l'imaginaire 2016 (roman étranger).

  • Selon Andri Snær Magnason, la tradition lyrique en Islande est en mesure de transformer toute chose en énoncé poétique. Une ferme tout à fait normale accueille la scène d'une saga islandaise. Dans la montagne et les collines, on retrouve les lutins et les elfes des contes populaires. Le cimetière est recouvert de nécrologies lyriques. Même une grue de charbon au port de Reykjavik peut se transformer en sphinx grâce au lyrisme mythologisant.
    Mais, en 1996, il se trouve chez lui, et, affamé, il se rend au supermarché Bónus le plus proche. Le magasin, bien achalandé, est parsemé de lettres et de messages, comme des ambassadeurs, mais qui ne composent en rien une histoire, ou un poème. Fermant les yeux et les oreilles, il essaie de supporter ce vide. À ce moment, quelque chose d'étonnant lui est révélé: l'agencement du magasin lui apparaît comme la structure de la Divine comédie de Dante. Au service de fruits, se trouve le paradis, aux produits de boucherie et de charcuterie, I'enfer et aux produits à nettoyer, le purgatoire. Il voit du jus Bónus, du coca Bónus et du jambon Bónus, et il sait que la nation islandaise, qui est accompagnée de tout temps par la poésie, a besoin d'urgence des poèmes Bónus. Si les écrivains ont écrit le récit du réalisme social au temps de la crise économique, ils doivent maintenant écrire le récit du réalisme du capital. Ainsi, a-t-il rédigé un manifeste : des poèmes doivent servir le marché. Ils doivent être compréhensibles pour chacun qui a terminé I'enseignement obligatoire général. Ils doivent être courts. Ils doivent relancer la croissance économique et stimuler à la consommation accrue... avec la bénédiction de Jóhannes Jónsson, le fondateur de Bónus, il signe un contrat avec le fils comme n'importe quel fabricant de jus: si à l'usage le produit provoque des dégâts, seul le producteur en sera tenu responsable...

    En 2003, le produit a connu une réédition avec 330/o de contenu en plus; suivi par une version bilingue allemand-islandais en 2013.

  • Brimir and Hulda are best friends who live on a small island on a beautiful blue planet where there are only children and no adults. Their planet is wild and at times dangerous, but everything is free, everyone is their friend, and each day is more exciting than the last.
    One day a rocket ship piloted by a strange-looking adult named Gleesome Goodday crashes on the beach. His business card claims he is a “Dream.ComeTrueMaker and joybringer,” and he promises to make life a hundred times more fun with sun-activated flying powder and magic-coated skin so that no one ever has to bathe again. Goodday even nails the sun in the sky and creates a giant wolf to chase away the clouds so it can be playtime all the time. In exchange for these wonderful things, Goodday asks only for a little bit of the children’s youth--but what is youth compared to a lot more fun? The children are so enamored with their new games that they forget all the simple activities they used to love.
    During Goodday’s great flying competition, Hulda and Brimir fly too high to the sun and soar to the other side of planet, where they discover it is dark all the time and the children are sickly and pale. Hulda and Brimir know that without their help, the pale children will die, but first they need to get back to their island and convince their friends that Gleesome Goodday is not all that he seems.
    A fantastical adventure, beautifully told, unfolds in a deceptively simple tale. The Story of the Blue Planet will delight and challenge readers of all ages.
    From the Trade Paperback edition.

  • LoveStar, the enigmatic and obsessively driven founder of the LoveStar corporation, has unlocked the key to transmitting data via birdwaves, thus freeing mankind from wires and devices, and allowing consumerism, technology, and science to run rampant over all aspects of daily life. Cordless modern men and women are paid to howl advertisements at unsuspecting passers-by, REGRET machines eliminate doubt over roads not taken, soul mates are identified and brought together (while existing, unscientifically validated relationships are driven remorselessly asunder), and rocketing the dead into the sky becomes both a status symbol and a beautiful, cathartic show for those left behind.
    Indridi and Sigrid, two blissfully happy young lovers, have their perfect worlds threatened (along with Indridi’s sanity) when they are “calculated apart” and are forced to go to extreme lengths to prove their love. Their journey ultimately puts them on a collision course with LoveStar, who is on his own mission to find what might become the last idea in the world.
    Steeped in influences ranging from Italo Calvino, Jorge Luis Borges, and Kurt Vonnegut to George Orwell, Douglas Adams, and Monty Python, Andri Snær Magnason has created a surreal yet uncomfortably familiar world, where the honey embrace of love does its utmost to survive amid relentless and overpowering controls.

empty