• "22 petites tranches de vie, taillées dans le parcours des héros de l'ordinaire. Pour tous ces personnages, une étape avant de repartir ou de poser définitivement un sac devenu trop lourd, trop chargé du souvenir des galères, des échecs, des déceptions. Une pause, une décision difficile à prendre, un arrêt sur image dans le petit film d'un étudiant qui va partir faire la guerre, du randonneur coincé au fond d'une vallée oubliée, du cadre surmené, d'une femme infidèle démasquée... 22 aventures à déguster en prenant son temps, comme une liqueur douce-amère."

  • Les personnages qui se débattent dans ces 25 histoires courtes ne sont pas vraiment heureux. Ils ont des « histoires » et c'est tant mieux. Tristes, insolites, amoureuses, pitoyables ou pathétiques, les situations dans lesquelles ces gens ordinaires se trouvent soudain plongés, éclairent des vies plutôt banales et ennuyeuses à mourir. Accidents, incidents, qui viennent pimenter des vies sans saveur. 25 aventures du quotidien qui entrent en résonance avec les propres souvenirs réels ou fantasmés du lecteur.

  • François Ulrich, fils d'un légionnaire et d'une fille de paysan du Limousin, traverse un demi-siècle d'histoire de France, ballotté entre le plateau de Millevaches, Marseille, Lyon, Montluçon,... Son père décède, sa mère se prostitue et son protecteur devient son père adoptif. Il choisit de vivre en marge de la société tout en poursuivant ses études de médecine. Il éprouve cependant une véritable attirance pour la transgression et refuse de se plier aux règles communes. Il pourrait se ranger mais une addiction au sexe le contraint a des actes irrépressibles. Asocial, amoral, sa volonté de tricher en permanence et avec tout le monde le condamne petit à petit au repli sur soi. Anti-héros, radicalement négatif, il parviendra néanmoins à une certaine sérénité... Si on lui en laisse le temps !

  • Deux familles mafieuses sévissant en Corse décident d'arrêter de s'entretuer et de conclure une paix des braves. Il est préférable de gérer à l'amiable les affaires immobilières et autres juteux trafics protégés par des politiques corrompus que de se livrer à une stérile guérilla. Le plan de paix échoue. Un règlement de comptes impitoyable va opposer de jeunes hommes ivres de vengeance décidés à défendre leurs "familles" respectives.

  • Antoine revient mardi

    Gérard Estragon

    Antoine Doizel, quadra surmené, décide de faire une pause dans sa vie professionnelle et sociale.
    En plein hiver, il choisit une île méditerranéenne austère et inhospitalière.
    Bloqué par le mauvais temps, il se laisse rapidement envahir par le charme rude de ce bout de terre, perdu au large de la Sicile.
    Insensiblement, Antoine pénètre dans un environnement étrange dans lequel la part de la mémoire, du rêve, de l'histoire locale et de celle des personnages, qui vivent ou échouent sur cette île, s'imbriquent et se mêlent, créant une réalité parallèle.
    Antoine se révèle à lui-même. Il est bien. Il est Ailleurs.

  • Dans la France de l'Occupation, un jeune homme d'origine israélite, sur les conseils d'un ami de sa famille, décide de quitter Paris pour la province non occupée (Zone Libre).
    Il est employé sous une fausse identité par un couple de commerçants tailleur, pour lequel il exécute des travaux de coupeur. Durant ses longs moments de solitude, il est amené à observer le curieux trio formé par ses voisins « d'en face ».
    La lente montée des dangers, puis la brusque accélération des événements emportera ce petit échantillon d'humanité dans une tourmente qui les dépasse.
    Dans ce monde qui a perdu la RAISON, l'un des membres de ce trio d'êtres frustres que constitue le « trio d'en face » semble y avoir trouvé un sens.

  • Le suicide du maire d'une petite ville de la Creuse révèle brutalement un mal qui rongeait depuis dix ans la vie des habitants du canton :
    Des lettres anonymes envoyées régulièrement dans les foyers, distillent un poison redoutable provoquant drames en série, haine, et ressentiment. Le contenu de ces ignoblesmissives remue la boue des consciences, les secrets inavouables, la face noire des protagonistes.
    Une enquête est enfin diligentée. Elle progresse difficilement et soulève la vase nauséabonde qui recouvre une réalité faite de fauxsemblant.
    Une enquête novice s'englue lentement dans la recherche du « corbeau », véritable parcours initiatique pour ce gendarme idéaliste et romantique.

  • Joy est un être mal aimé. Enfermé dès son plus jeune âge dans un univers concentrationnaire, il est soumis à un régime sévère et doit fournir un travail forcé à grand renfort de stimulants. Mal nourri, mal soigné, condamné à une vie sédentaire, son corps se dégrade. Il vit parmi d'autres reclus qui subissent le même régime. Après quelques étapes, il atteindra enfin une maturité qui lui permettra de siéger parmi les « Sages ».
    Joy est-il un sacré menteur, un pauvre type victime de cauchemars ou un sale gosse qui n'a pas eu de chance ? Seul le lecteur tranchera. Le narrateur de ce sinistre récit n'en sait foutre rien !

  • Mimi

    Gérard Estragon

    Une bonne intention, un secret partagé, un doute insupportable, un drame.

  • De vraies retrouvailles avec un vieux copain. Une invitation au voyage en Méditerranée, un voilier, une île de rêves ou une croisière rêvée ? Ou juste quelques pas de côté, Ailleurs, par exemple.

  • La nouvelle "Eau fil de l'O", que l'on peut intituler également « O fille de l'eau », évoque un pays secret découvert par un marcheur solitaire. Il longe une rivière jusqu'à un confluent où il va faire la connaissance d'une femme étrange dont le charme ressemble à celui qu'exerce sur le randonneur ce paysage baigné d'eau vive. Réalité, illusion ou grosse fatigue ?

  • Road-book à travers la France profonde, La diagonale de Georges offre une réflexion sur le sens du voyage. Loin des itinéraires organisés, sécurisés, que le marketing de l'époque présente à la convoitise de masse comme ersatz d'aventure, les deux héros de cette déambulation choisissent de partir sur des sentiers ordinaires et pourtant ignorés en s'imposant une unique contrainte géographique : suivre la diagonale nord-ouest qui relie Marseille à Poitiers. Pour ces deux jeunes citadins, les eaux fraîches du plateau de Millevaches, l'ombre assourdie des petites chapelles auvergnates sont l'occasion d'éprouver des formes de dépaysement tant esthétique que social. Ce sont les idées même d'exotisme, et de vie aventureuse que ce récit initiatique réinterroge.

  • Le héros de cette aventure, gardien de musée de son état, découvre, au cours d'un séjour à hôpital, l'absurdité de la vie, l'amitié, l'amour et la pizza anchois-fromage.

    Prisonnier d'un labyrinthe mental et bureaucratique, il goûtera aux joies de la liberté et entamera un voyage sans retour avec la femme de sa vie.

    Parcours initiatique d'un homme qui avait abdiqué, hors de la vraie vie, et qui, à l'âge des renoncements, goûte la joie de vivre.

    Récit picaresque plus réaliste que notre quotidien, carrément surréaliste !

  • Le héros de cette aventure, gardien de musée de son état, découvre, au cours d'un séjour à hôpital, l'absurdité de la vie, l'amitié, l'amour et la pizza anchois-fromage.

    Prisonnier d'un labyrinthe mental et bureaucratique, il goûtera aux joies de la liberté et entamera un voyage sans retour avec la femme de sa vie.

    Parcours initiatique d'un homme qui avait abdiqué, hors de la vraie vie, et qui, à l'âge des renoncements, goûte la joie de vivre.

    Récit picaresque plus réaliste que notre quotidien, carrément surréaliste !

empty