Creations Du Pelican

  • Imaginez des châteaux des forteresses et autres bastides, souvent perchés sur des crêtes vertigineuses, pensez à une religion hérétique qui
    imprégna fortement le Languedoc au Moyen Âge...
    Ne cherchez plus, vous êtes au coeur du Pays Cathare.
    Découvrez à travers cette région étonnante des sites inattendus, empreints de mystères et de légendes, qui ont parfois servi de refuge aux adeptes de cette
    foi hétérodoxe. Revivez les croisades et l'épisode cathare, sa grandeur et ses drames, conservés dans la mémoire minérale de ces citadelles.
    Ici, l'histoire est si prégnante que vous n'en sortirez pas indemne... de plaisirs.

  • Marcher, oui, mais en observant autre chose que le bout de ses pieds, telle est l'invitation de cet ouvrage.
    Les joies simples et conviviales de la balade en famille offrent, souvent à la porte même de nos cités, l'opportunité de découvrir des sites étonnants et de retrouver notre patrimoine historique oublié. cent promenades originales en boucle sont ici sélectionnées pour refléter la diversité des paysages de la région, en privilégiant les objectifs insolites et émouvants. présentés de façon pratique, ces itinéraires sont aussi l'occasion de livrer les petits secrets de la nature environnante.
    En provence, les yeux grands ouverts sur les chemins, le bonheur est aussi simple que de mettre un pied devant l'autre.

  • Chef-lieu de la région Nord-Pas de Calais et capitale de la Flandre française, Lille est aujourd'hui une grande métropole transfrontalière d'un peu plus d'un million d'habitants, au coeur d'une des régions les plus peuplées d'Europe.
    De tout temps convoitée, la ville a connu une histoire assez mouvementée, qui a durablement marqué sa physionomie. Tour à tour flamande, espagnole et enfin française, elle a gardé de ses origines un goût certain pour la fête et la bonne chère...
    Mais Lille, ce n'est pas seulement la berceuse du P'tit Quinquin, la patrie du général de Gaulle ou encore sa célèbre braderie, avec ses bières et ses moules-frites... C'est aussi une métropole fière de ses racines, moderne et extrêmement dynamique. Et qui s'ouvre de plus en plus sur l'extérieur, en perpétuel mouvement, fermement décidée à vivre avec son temps, à entrer de plain-pied dans le XXIe siècle... C'est cette ville aux multiples facettes, mais si humaine et attachante, que nous vous invitons à découvrir sans plus tarder..

  • Avec ses marchés, aux poissons, à l'ail, aux santons, avec ses toits de terre cuite, ses façades ocrées, son accent parfumé, c'est une ville provençale.
    Avec ses collines, son ciel toujours bleu - qui, de l'aube au crépuscule, passe pourtant de l'orangé au rose -, avec ses habitants - en transit pour quelques jours ou quelques générations - accourus avec leurs tenues bariolées, leurs us et leurs coutumes, des trois continents qui bordent la mer antique, c'est une cité méditerranéenne. Entre l'Europe et l'Orient, le nord et le sud, le vieux continent et les mondes nouveaux, là où transitent les hommes et les marchandises, c'est un port.
    Avec le soleil pour costume, l'Estaque et les calanques pour jardins, avec Notre-Dame-de-la-Garde pour protectrice et un passé millénaire, sensuelle, unique et singulière, de toutes les couleurs du charme, c'est Marseille.

  • L'air et le ciel, intensément bleus, les rochers des collines, blancs, la mer définitivement méditerranéenne, les garrigues et les oliviers, qui hésitent entre le vert et le gris, les tuiles romaines, les tissus multicolores, les villages d'ombre et de lumière, les cyprès presque noirs, les santons enfantins et charmants, les flamants roses, les toiles de Cézanne ou celles de Van Gogh, tout cela, ce sont les Bouches-du-Rhône : c'est la Provence.
    Le département dont Marseille, "Porte de l'Orient", est la préfecture, s'étend des Alpilles à la Camargue, des calanques de Cassis à la campagne aixoise, des rives du Rhône à celles de la Durance, des villages aristocratiques aux villages de crèche, des moulins posés sur leur butte aux petits ports où flottent mollement quelques barques de pêche : autant dire que sa variété et ses couleurs sont infinies.
    Ce livre invite chacun à les découvrir..

  • Entre mer et montagne, le roussillon, terre rude et sensuelle, rocailleuse et savoureuse, n'aurait pu, pour emblème, avoir d'autres couleurs que celles de la catalogne : rouge et jaune, " sang et or ".
    Ce sont les couleurs de la vie, de la joie, de l'espérance, celles qui sont distribuées, de l'aube au couchant, sur les vieilles forteresses, les splendeurs romanes, au bord des étangs, dans les vallées oubliées, au coeur des villes. ce sont les couleurs dont se pare, au bout des pyrénées, le canigou, seigneur et bienveillant protecteur de ce pays ensoleillé, un des plus attachants de france, de cette province où nature et civilisation, passé et présent, sans cesse se mêlent.
    Ces couleurs, d'une richesse toujours renouvelée, sont la matière de ce livre.

  • Le Jura se déroule en une volée de marches qui s'élèvent doucement vers la Suisse.
    Chaque plateau dévoile une palette de paysages marqués de douceur ou de rudesse. Ici, il faut suivre les petites routes qui musardent parmi les étangs de la Bresse jurassienne et s'enroulent autour des vignobles du Revermont réputés pour le vin jaune. Puis elles enlacent des myriades de cascades et de lacs glaciaires aux eaux jaspées. Elles s'enfoncent alors dans les épaisses forêts d'épicéas pour atteindre les prairies d'alpage du haut Jura, ultime palier avant la Suisse où la rigueur hivernale enveloppe la belle station des Rousses.
    A chaque détour ou aux abords d'une reculée, surgit quelque ravissant village dominé par un clocher franc-comtois entuilé de mosaïques vernissées. Le pays de Louis Pasteur et de Rouget de Lisle, de la Vache qui Rit, du comté et du morbier, ballotté entre tradition pastorale et modernité industrielle, a de quoi ravir les amoureux de nature authentique. Les passionnés d'histoire et de culture flâneront avec bonheur dans Dole, Arbois, Baume-les-Messieurs ou Salins-les-Bains, pour ne citer que ces petits bijoux de notre patrimoine national.

  • La Côte-d'Or... Quel joli nom pour ce département dont la terre engendre quelques-uns des plus grands vins du monde, fruits d'un terroir exceptionnel et d'un savoir-faire ancestral. Ici, le bien-manger accompagne le bien-boire, et les spécialités gastroniques ne se comptent plus. Mais ces nobles produits ne doivent pas faire oublier les autres richesses de ce pays. Dijon, la capitale régionale, regorge de trésors. À l'abri de ses vallons, l'Auxois propose ses villages de charme marqués par une longue et passionnante histoire, tandis
    que, déjà, le farouche Morvan pointe le bout de ses sapins. Le canal de Bourgogne, la Saône et divers cours d'eau sculptent les lieux. Caché derrière ses immenses forêts, le Châtillonnais livre ses secrets avec mesure.
    Ces contrées différentes, sous l'effet d'une étrange alchimie, composent une palette aussi harmonieuse qu'une vigne d'automne à l'époque des vendanges. La Côte-d'Or vous fera partager son art de vivre et vous ouvre à présent ses bras généreux en vous souhaitant la bienvenue.

  • La beauté, le soleil et la gloire : voilà les trois couleurs d'Ajaccio.
    La beauté, c'est celle du golfe, un des plus beaux du monde, celle des collines, des montagnes dans le lointain, celle de la ville blottie au bord de l'eau. La gloire, c'est celle, immense, de Napoléon Bonaparte, le plus illustre enfant de la ville, qu'Ajaccio célèbre, fête et statufie. Le soleil, c'est l'ami, le maître, le complice des Ajacciens - ceux d'une journée ou ceux de toujours. A tout, il ajoute une lumière éclatante et une douceur infinie.
    Et puis il y a le charme, des musées, des plages, des églises, du marché, des façades colorées, des toits enchevêtrés, des vieilles rues, des jardins d'oranges : tout cela c'est la Méditerranée, c'est la Corse, c'est Ajaccio, et c'est la matière de ce livre.

  • "Yé krik !", lançait en plein récit créole le conteur du village lors des veillées funèbres. "Yé krak !" devait répondre d'une seule voix l'ensemble de l'auditoire pour lui prouver son éveil. L'attention était plus tard mise à l'épreuve avec un fracassant "Yé mistikrik !" qui recevait aussitôt "Yé mistikrak !" en écho. La coutume des veillées, qui étaient pourtant les plus enrichissants rendez-vous culturels des Antilles, s'est éteinte. À la lueur vacillante des bougies "La Grotte", chacun retrouvait en effet, avec une franche bonne humeur et en toute connivence avec le défunt, le récit des travers de l'autre, mis en scène, selon les contes, en papa Diable ou en compère Lapin...
    "Et cric !", lance ici Jean-Michel Renault, qui n'en est pas à son premier livre sur ses chères Antilles, pour maintenir votre attention jusqu'au dernier mot de la dernière page de cet ouvrage. Renouant avec la tradition des contes créoles, mais écrits cette fois en français, c'est par une succession de poèmes écrits tantôt à l'eau de coco, tantôt à la sauce chien, et de truculentes historiettes à chute qu'il évoque, pour éclairer de mots ses belles images, toutes les facettes de l'identité antillaise. "Et crac !"

  • La Côte d'Azur est un miracle. Elle pourrait n'être qu'une banale zone littorale, paresseusement allongée entre Hyères et Menton. Au pays des pêcheurs et des pirates, elle pourrrait n'être que le royaume des bains de mer, celui du soleil, de l'iode et des vagues, n'être qu'un terrain de jeu, une villégiature prisée: elle est un miracle. C'est là, en des noces rutilantes, que s'épouse la plus belle mer du globe, mère de la civilisation, et une de ses parties les plus attachantes. C'est là que les Grecs, puis les romains, et tous leurs descendants, ont laissé leur marque: un esprit où l'intelligence est liée à la beauté. Ce passé s'ajoute à ce que la nature, bienveillante, a réuni sous un ciel toujours bleu: rôchers sauvages, forêts, plages, caps et golfes, tous admirablement construits. Et une lumière, qui tend souvent à la perfection, des saveurs, des parfums, et tout ce qui, au bord de la Méditérranée, peut donner l'illusion du paradis terrestre. C'est ce miracle, toujours renouvelé, qui est la matière de ce livre.

  • Il ne suffit pas de sauver un camembert ou de flâner sur les plages du Débarquement pour apprécier pleinement la Normandie.
    Le parcours initiatique passe aussi par la goutte d'eau parfois trop humide, le filet de pêche dégorgeant des derniers trésors de mer, ou les fleurs de pommiers dans leur ultime danse.
    Chaque page est un rendez-vous pris avec ce que la région a de plus intime: sa métamorphose.
    Laissez-vous guider par ces images où la réalité naît de l'union des éléments et de leurs tourments. Alors, vous ne verrez plus comme avant la vache dans son vert bocage. Le vent d'Ouest aura soufflé dessus...

empty