De Boree

  • Le texte de Stevenson a été abondamment commenté, mais jamais illustré de documents d'époque, qui lui offrent un véritable écrin.
    En parcourant ce chemin, on se replonge ainsi dans l'ambiance des lieux que le romancier a pu découvrir.
    Pertinent et réaliste, ce choix de documents légendés offre une lecture visuelle de ce chemin.

  • Aujourd'hui, les pèlerins qui se mettent en marche vers Saint- Jacques de Compostelle oscillent sans cesse entre modernité et tradition, solitude et rencontre, paysages riants et désertiques.
    Et s'il y a mille façons d'aborder ce pèlerinage, seul ou en groupe, à pied ou non, le but ultime est bien une quête porteuse d'enrichissement personnel.
    Quel que soit le sens que l'on donne à son voyage, le premier choix qui s'impose est celui de la route à emprunter pour ne plus la quitter. Ce voyage, l'auteur et le photographe l'ont fait pour vous ; que vous ayez déjà parcouru tout ou partie de votre chemin ou qu'il soit encore à l'état de projet, vous aurez plaisir à retrouver ou à découvrir les haltes qui jalonnent le parcours.
    Dans les pas des jacquets, retrouvons au fil des pages les plus beaux sites, les monuments chargés d'histoire, les paysages naturels que les pèlerins de la Chrétienté ont traversé avant nous.
    Ces quatre routes historiques sont émaillées de réminiscences du passé et tout au long du chemin les occasions abondent, baignant ce voyage de sérénité, vers soi, vers l'autre, vers Saint- Jacques de Compostelle.

  • Depuis des siècles, partis de toute l'Europe, des croyants marchent dans la même direction, animés d'un espoir commun. Ils suivent une voie indiquée dans le ciel par un lumineux chemin d'étoiles, sûrs de trouver, au bout de leur quête, à Saint-Jacques-de-Compostelle, une nouvelle « Terre Promise » !

    Jadis, seuls ou en groupe, faisant fi des multiples dangers qui les guettaient, les « jacquets » cheminaient jour après jour et faisaient halte aux sanctuaires qui, tels les grains d'un immense chapelet, jalonnaient le périple des ces « marcheurs de Dieu ».

    C'était un chemin de souffrance que suivait ce cortège de pèlerins plein d'espérance.

    Ces routes suscitent un engouement toujours plus vif pour les marcheurs du XXIe siècle et comblent leurs quêtes personnelles, aussi différentes soient-elles.

    Tours, le Puy-en-Velay, Vézelay, Toulouse et le chemin français en Espagne, ces grands itinéraires, jalonnés d'autres parcours moins fréquentés, sont les témoins de ce qui représente l'une des plus grandes aventures de tous les temps.

    Bernard Briais est professeur certifié d'Histoire et de Géographie. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur la Touraine, de livres d'Histoire générale, sur le patrimoine et les coutumes rurales, ainsi que de livres pour la jeunesse. Aux éditions De Borée, il a publié Aux beaux jours de la communale, Objets de nos Campagnes, Les Grands Moments de la vie paysanne (2008).

  • Les noms de Ribeauvillé, d Ammerschwihr, de Riquewihr, ou de Turckheim résonnent comme autant de grands crus : gewurtztraminer, pinot noir ou riesling. Dans ces contrées du Haut-Rhin aux appellations enchanteresses, le vin coule à flot ! Mais à y regarder de plus près, derrière ces villages et ces villes au patrimoine chargé d'histoire s'étend l'ombre maléfique qui inspire aux hommes les crimes les plus abominables. De Rombach-le-Franc, où le souvenir de l'affaire Camille M. glace encore d'horreur ceux qui s en souviennent, à Bendorf, où les frères Baysang semèrent la terreur par le feu et par le sang, c'est toute la carte du Haut-Rhin qui est parcourue par le doigt du diable, tachant de rouge le destin des hommes qu'il a choisi pour cible. Riedisheim, Saint-Louis, Mulhouse, Guebwiller et bien d'autres villes firent les frais de cet effroyable passage dont l'évocation glace encore d'effroi. Quelque trente affaires criminelles qui, du début du XIXe jusqu au milieu du XXe siècle, hantèrent les frais vallons des Vosges ou les coquets villages du Rhin, révèleront une autre histoire : celle où le sang coule à flot !

  • Du soleil plein les yeux, le ciel bleu, la mer toujours recommencée et des vignes pour notre plus grand plaisir... Et si l'Hérault était aussi le théâtre de drames passionnels, de parricides, de crimes politiques, d'empoisonnements ; et si l'Histoire de ce département touristique s'écrivait aussi en lettres de sang avec ses héros, ses enfants martyres, ses crapules de tout poil. L'auteur a exhumé deux siècles d'affaires criminelles, large panorama des faits divers qui ont défrayé la chronique, déchaîné des passions, dans l'ambiance solennelle des prétoires jusqu'aux lieux d'exécution où la terrifiante guillotine attirait les foules avides de sang. Vous retrouverez par exemple la tuerie du Mammouth de Béziers par Tommy Recco en 1979 ou encore l'assassinat de Christian Poucet, en 2001. Du Causse au littoral, du Haut Languedoc au pays de Thau, des garrigues aux vignobles vous rencontrerez à travers une cinquantaine d'histoires des temps passés et présents, des hommes et des femmes confrontés à des situations tragiques, des enfants enfermés dans des bagnes, mais aussi des avocats célèbres, des bourreaux, dans la grande fresque de la vie de ce beau département à la géographie multiple.

  • Bonjour la France t.2

    Pierre Bonte

    Il y a bien des façons de regarder la France et de la parcourir.
    Pierre Bonte a choisi de l'explorer commune par commune, parce que l'originalité de notre pays tient précisément dans chacun de ses 36 000 villages. Avouons tout de suite qu'il n'a toujours pas fini d'en faire le tour. À raison d'une commune par jour, 360 par an, calculez. il y faudrait pas moins de cent ans. Mais personne avant lui n'avait osé se lancer dans une telle entreprise, et personne ne peut prétendre aujourd'hui connaître mieux notre pays, dans toute sa diversité.

  • Un homme passionné par l'histoire du terroir dont il est issu retrouve dans un grenier un grimoire ancien. Suivant les indications du vénérable ouvrage, il décide de se rendre sur les lieux qui y sont mentionnés pour voir leur évolution et se replonger dans les légendes anciennes... Porté par cette idée qui permet une déclinaison graphique riche et soignée, le Syndicat Mixte des Monts de la Madeleine propose un outil touristique original attrayant, avec des circuits de découverte variés et mettant en valeur les spécifiés d'un terroir.
    Conception : Syndicat Mixte des Monts de la Madeleine : www.montmadeleine.fr Financeurs : DATAR Massif central - Préfecture de région Rhône-Alpes, direction régionale de l'environnement - Direction régionale de l'environnement Auvergne - Région Rhône-Alpes - Conseil général de l'Allier

  • La Lozère pas à pas, à travers la palette d'émotions d'un peintre... En Lozère, partout où le regard porte, l'oeil s'émerveille. Chaudes vallées, sommets ardus, villages assoupis ou causses battus par les vents, percés de grottes : la Lozère présente une somptueuse diversité et une multitude de plaisirs à qui sait écouter, voir, sentir, toucher, goûter et se perdre sur des routes improbables. Cette terre a forgé les souvenirs d'enfance de Jean-François Rey, qui replonge dans ces paysages, ces couleurs, ces reliefs, ces visages, cette flore et cette faune qui l'ont bercé. Il y voyage à bon compte, sa valise est légère : une poignée de pinceaux, un bout de papier, quelques godets... Son pinceau court tout seul, les couleurs se mélangent et, grâce à son talent, quelque chose apparaît.

  • « Jean Anglade a le génie de la belle histoire », disait Alexandre Vialatte. Certes, il a quand même écrit plus de 90 ouvrages... Cette belle plume ne se lasse pas de conter pour nous l'Auvergne chère à son coeur. Il nous prend par la main, comme le ferait un ami, pour évoquer son terroir : il nous conte des anecdotes, nous montre de « petits endroits » connus de lui seul, revit des moments de son enfance, dépeint les paysages, évoque ses affections... Et du coup, nous voilà dans son univers. Et c'est beau, une région majestueuse décrite par un écrivain inspiré.

  • 13 grandes régions sont sorties des cabinets ministériels en 2015, France métropolitaine et Corse. 13 grandes régions administratives, mais heureusement ces régions sont composées d'une mosaïque de terroirs forts, identifiables, coutumiers.
    Le terroir, des racines profondément enfoncées dans la terre.

    Le terroir, c'est chez nous ! On en connaît parfaitement les contours, les rites, les habitudes, les qualités... et les défauts. C'est l'endroit où sont enfouies nos racines ! C'est un peu de cette terre foulée par nos arrière-grands-parents, nos grands- parents, nos parents et qui sera foulée, plus ou moins longtemps, après quelques escapades, par nos enfants, nos petits-enfants, du moins nous l'espérons.
    Alors, certes, nous sommes Terriens, Européens, Français bien sûr, mais Provençal, ou Berrichon, ou Landais, ou Picard, ou Lorrain, ou Auvergnat, ou Breton... d'abord !
    Le terroir n'est pas une entité administrative. Ce sont les champs, les prés et les vignobles. Les landes, les rivières et les marais. Les villes, les villages et les hameaux. Profiter du terroir, c'est profiter de l'ombre d'un vieux chêne et du moelleux d'une botte de foin...

  • S'il est bien un territoire identifiable, tant dans sa géographie que par sa forte identité régionale, c'est la Corse. Île de beauté est son surnom... non usurpé.
    Dans la focale d'un amoureux de son «pays», elle se révèle comme jamais, vibrante de couleurs, avec ses côtes arrachées, ses promontoires escarpés, ses eaux translucides. La plume d'une journaliste enfant du pays la flatte aussi bien, et c'est cette forte identité territoriale, toute de fierté, qui transparaît dans son texte. Le plus : toutes les communes sont présentes, donc la recherche de lieux d'enfance, de vacances ou de rêve trouve un écho...

  • Jean Anglade se plait à décrire les lieux chers à son coeur avec des images touchantes, évocatrices et surprenantes.
    Ainsi, «la région Auvergne a la forme d'un Y renversé.
    L'Allier et le Puy-de-Dôme en forment la tige ; le Cantal et la Haute-Loire en sont les jambes.» Cette silhouette parcourue de vallées et de plaines, moutonnante de volcans, émaillée de lacs, Hervé Monestier la magnifie grâce aux photos aériennes, variées et vivantes, couvrant préfectures et sous préfectures, sans oublier les grands sites naturels qui se dévoilent dans leur beauté naturelle. Un album intemporel à feuilleter avec un plaisir renouvelé.

  • Finistère

    Stéphane Heurteau

    • De boree
    • 28 Février 2014

    Le Finistère, Finis Terrae, Penn Ar Bed, la fin de la terre, le bout du monde !... Dernière escale avant les flots de l'Atlantique. C'est là que Stéphane Heurteau promène ses pinceaux, dans une balade échevelée par les vents du large.
    "Je décide de commencer par le sud, en venant de Lorient, direction le nord, puis d'ouest en est en faisant une boucle qui me ramènera au sud. Au travers de ce périple, je traverse la Cornouaille, pays des peintres et des galettes, le pays bigouden et ses fameuses coiffes, d'où j'embarque pour les îles Glénan. La suite du parcours conduit au bout du monde, jusqu'aux Pointe du Raz et du Van, avant de faire une petite visite de l'île de Sein. Au retour, direction Quimper et Douarnenez, avant de gagner le Menez-Hom et la formidable presqu'île de Crozon ! Ensuite, direction Le Conquet et embarquement pour les îles Molène et Ouessant, avant de revenir visiter Brest et ses alentours. Sacré programme ! Mais ce n'est qu'un début ! La suite du parcours me fait rejoindre la région des Abers, la baie de Morlaix et ses îles avant de me prélasser sur l'île de Batz ! Et pour finir en beauté, une découverte des enclos paroissiaux en traversant les Monts d'Arrée en direction du centre Bretagne !"

  • Les dimanches à la Guinguette sont gravés dans les rituels ouvriers du dimanche. Canotiers et friture, au son de l'accordéon et des histoires des gars, on chante et on se divertit, on danse la java ou on joue aux boules, on badine aussi... Et on mange, on boit entre amis, dans une ambiance canaille ou bon enfant selon l'établissement, en un mot, on se fait du bien et on oublie le turbin !

  • Les Grandes Affaires Criminelles d'Eure-et-Loir, parues en 2007, dressaient un tableau de la criminalité de ce département à travers notamment les atrocités des Chauffeurs d'Orgères, l'abominable quintuple infanticide de Corancez et les exécutions capitales en public. Les Nouvelles Affaires Criminelles d Eure-et-Loir complètent l'histoire de la juridiction avec des faits étonnants comme l'ahurissante hécatombe de nourrissons à Guainville à la fin du xviiie siècle ou l'assassinat de la patronne du bar Le Tourisme à Chartres dont le meurtrier était retrouvé seize ans après les faits. Ce nouvel ouvrage comporte encore des affaires dont les victimes étaient des enfants et les coupables des personnalités « extraordinaires ». Il contient aussi des histoires où les femmes se retrouvent dans le box des accusés de la cour d'assises, voire sous le couperet de la guillotine. Il témoigne également d'une des premières agressions de Patrice Fourniret à l'encontre d'une jeune fille.

  • Au cours de cette balade normande vue du ciel, vous survolerez la côte fleurie, de trouville à cabourg, la côte d'albâtre aux falaises crayeuses d'etretat et de saint-valery-en-caux.
    Les îles chausey, tatihou ou saint-marcouf vous étonneront par leur nature sauvage. les châteaux de nacqueville, de carrouges ou château gaillard, les abbayes de hambye, de jumièges, vous plongeront au coeur de l'histoire de cette région au passé riche. les villes et villages du bocage normand achèveront de vous séduire.

  • Mon Cantal

    Daniel Brugès

    Le Cantal ne se livre pas facilement. Il se découvre peu à peu, au rythme des coups de coeur et des émotions.
    Quoi de mieux alors, pour le raconter, que l'aquarelle et le dessin ?
    Daniel Brugès pose son regard teinté de poésie sur les terres et les gens d'ici. De ces terres auvergnates qu'il connaît si bien pour y vivre, il délivre des images inhabituelles et belles. Mieux que quiconque, il sait dénicher la petite église romane cachée au creux d'un vallon ou peindre la lumière d'un ciel d'automne enveloppant les vieilles pierres d'un buron. Il croque l'ambiance d'un troupeau à l'estive ou celle d'un champ de foire. Il exprime la richesse intimiste d'un geste séculaire. Il rapporte des secrets longtemps gardés et des atmosphères uniques.

  • le 24 avril 2004, la dernière mine de charbon française en activité fermait ses portes, tournant la page d'une longue histoire faite de sueur et de sang, celle des gueules noires dans la mine, la solidarité s'imposait pour affronter les risques de coups de grisou et supporter les conditions éprouvantes clans des galeries chaudes, sombres et humides, parfois situées à des centaines de mètres de profondeur.
    dans les cités minières, le quotidien des mineurs et de leur famille était pris en charge par les compagnies houillères qui organisaient jusqu'à leurs loisirs et leurs vacances. chaque instant de leur vie tournait autour du charbon. ce livre nous conte une aventure humaine, douloureuse, brutale, parfois mortelle, qui a fait de ses acteurs une corporation à part, si fière de la difficulté de son métier qu'elle en a toujours défendu l'honneur.
    le monde des mineurs reste un monde dont les usages et les pratiques sociales, au fond comme en surface, même après la fermeture des mines, ont tenu tête au temps. tout au long de cet ouvrage, d'anciens mineurs ou leurs enfants apportent leur témoignage sur leur vie au fond de la mine et dans les cités minières.

  • Pays de traditions s'il en est, la Vendée a connu un passé marqué par l'histoire... L'Histoire avec un H majuscule a profondément marqué les populations du département, et les plaies ouvertes par la Révolution française ne sont toujours pas complètement cicatrisées. L'histoire avec un h minuscule cette fois a causé elle aussi de nombreuses blessures dans ce pays attaché à la religion et ses valeurs : de nombreux faits divers, parfois cruels, souvent tragiques, sont venus blesser les Vendéens dans leur coeur, leur âme ou leur chair. Revivez le destin tragique du capitaine Olive, assassiné par son épouse et l'amant de celle-ci aux Lucs-sur-Boulogne en 1862, les derniers instants de Pierre-Jules Barbier, l'assassin de la famille Durand à Saint-Vincent-Sterlanges, ultime criminel guillotiné en Vendée en 1883, le mystère du casse spectaculaire de la banque de France à La Roche-sur-Yon en 1902, l'extraordinaire affaire de la malle sanglante du Puits d'enfer en 1947, le retentissant procès de Michel B., tortionnaire du père Rocart à Fontenay en 1977, ou la sanglante virée d'un amoureux délaissé à Jard-sur-Mer en 2004 !

  • Bien loin des guides officiels et hors des sentiers battus, Gisèle Vigouroux et Jean-Michel Cosson, après avoir arpenté les régions de France, nous invitent à une découverte étrange et fascinante de notre beau pays, à une exploration de l'intimité des lieux et des personnages qui les habitent.
    En véritables détrousseurs d'histoires, ils nous ouvrent les portes de l'insolite dans ce véritable inventaire à la Prévert.
    Tombes extraordinaires, trésors enfouis, maisons hantées et lieux sanglants côtoient des lieux fantastiques et sacrés.
    Apparaissent ensuite au détour d'un chemin, ou d'une ruelle, les musées les plus extravagants, les jardins et les constructions les plus singulières, fruits de l'imagination de femmes et d'hommes qui ont inscrit leur passion de peindre, de sculpter ou de bâtir comme source essentielle de leur existence.
    Des enterrés vivants des muches de Naours aux graines d'univers en Limousin ; de la Vénus de Quinipily à la nécropole de Civaux ; des cabinets de curiosités au monde parallèle de Chomo ; de l'excentrique sculpture du Bitochon au rêve fou des frères Réthoré, Les Lieux insolites de France nous livre ici ses secrets, à travers des textes foisonnant d'anecdotes et de détails déconcertants ou cocasses. À consommer sans modération !

  • Rien de tel qu'un enfant du pays, à la vibrante sensibilité, militant de sa langue, pour nous conter la sagesse populaire des terres qu'il aime... et donner une image très complète de la richesse et des réussites de la langue picarde, plus couramment appelé le chti.
    Et pour entreprendre la collecte d'un millier de dictons et proverbes, il faut aimer passionnément depuis sa plus tendre enfance ce plat pays comme Guy Dubois.
    Non, le ch'ti n'est pas mort ! Souvent mis en scène dans le cercle familial, cette langue évoque le grand coeur des gens du Nord...
    Une dimension aff ective mise en valeur par le rire dans le fi lm de Dany Boon, Bienvenue chez les Ch'tis.
    Nos anciens observaient le temps, les bêtes et la nature pour en tirer leurs repères et règles de vie. Des dictons qui chantent le quotidien et le labeur, les bons conseils des anciens aux plus jeunes, les remarques avisées, l'argent dur à gagner, le temps qui passe et les railleries faites à son prochain... Tout ceci rassemblé dans un très bel ouvrage illustré.
    Nombre

  • La Sarthe possède son lot de mystères. Certains qui jalonnent l'histoire du département sont hors de la vue : existe-t-il vraiment un réseau souterrain sous le vieux Mans ? Écommoy et Parigné-l'Évêque sont-ils construits sur des galeries et des carrières prêtes à s'effondrer ? D'autres, en revanche, s'offrent quotidiennement aux regards blasés, comme l'enceinte romaine du Mans, réputée pour être la plus belle de France ; mais par quel miracle fut-elle préservée ? Fut-elle attaquée ? Conquise de haute lutte ?
    Avec le talent que vous lui connaissez, Alain Moro vous entraînera également sur la piste d'affaires criminelles explosives, comme les meurtres de la Sainte-Barbe au Mans ou l'affaire Leprince à Thorigné. Et il n'oubliera pas de vous conter le mystère des templiers sarthois ; de la maison du bourreau ; de la recluse de Gourdaine ; des sorcières de Bouloire ; du roi de France qui faillit se noyer dans la Sarthe, rivière endeuillée deux siècles plus tard par le terrible naufrage de Noyen ; du trésor maudit des Sablons ; de celui de Coëffort, révélé par un chanoine sentant sa fin prochaine.
    Savez-vous que, comme dans le célèbre film d'Hitchcock, la région fut confrontée à une invasion d'oiseaux très agressifs ?
    Que le père des sous-marins fut un savant sarthois, émule de Léonard de Vinci ? Connaissez-vous le secret du château du Lude ? Du manoir de Bellefille ?. Halte ! Quand vous aurez lu ce livre, les plus grands mystères du département de la Sarthe n'auront plus de secrets pour vous !

  • Dès 1940, dans le Nord - Pas-de-Calais occupé, l'avantgarde des résistants cherche à répondre aux questions suivantes : que faire contre les Allemands ? Comment le faire ? On improvise des solutions en fonction des urgences et des possibilités. Puis on tente de mobiliser une opinion en plein désarroi : la presse clandestine joue dès lors un rôle important. Une activité fonctionnelle polyvalente se met en place, d'où le « militaire » est écarté. Le rapport des forces n'est pas favorable.
    L'entrée en guerre de l'Allemagne nazie contre l'URSS, en juin 1941, modifie la donne. Dans la région, la dégradation des conditions de vie engendre un profond malaise. La grève des mineurs de mai et juin 1941, activement soutenue par un parti communiste interdit, est sévèrement réprimée, mais confère une nouvelle dimension à la Résistance.
    1942 est une année de crise terrible pour les hommes et les femmes de l'ombre. Comment la surmonter ? Il faut s'organiser, créer une sorte de front de la Résistance au niveau national. Il faut surtout disposer de moyens financiers nécessaires à une action plus structurée. Dans la région, la Résistance de terrain demeure très active, mais la tutelle gaulliste s'affirme en envoyant des hommes et des fonds.
    Tout en demeurant minoritaire, l'avant-garde grossit peu à peu et se renouvelle. Des gens courageux, citadins et ruraux, rejoignent les résistants de la première heure. Cependant, la préparation du débarquement allié, avec ses nombreux bombardements et sabotages, asphyxie la région.
    Après le 6 juin 1944, la Libération est rapide. Les armées alliées en assurent l'essentiel. Si la Résistance libère seulement l'agglomération lilloise, elle joue partout ailleurs un rôle essentiel, notamment grâce à ses réseaux de renseignements et à la distribution de la presse clandestine. Première étape du projet résistant, la Libération implique la mise en oeuvre du renouvellement à travers l'épuration et l'instauration des nouveaux pouvoirs.
    C'est toute l'histoire de la Résistance et des résistants dans le Nord - Pas-de-Calais que Robert Vandenbussche vous invite à découvrir...

empty