Loubatieres

  • Plus intime et discret que son célèbre pendant méditerranéen, Le canal latéral à la Garonne accompagne avec douceur la vie de ses riverains, en un parcours qui frôle, s'éloigne, traverse et, pour finir rejoint, le fantasque fleuve Garonne.
    Entre les haltes des ports abrités toujours actifs, le Canal latéral serpente dans la campagne du Sud-Ouest, pour le bonheur des plaisanciers, des randonneurs, des pêcheurs et des rêveurs.
    Premier beau livre consacré exclusivement au Canal latéral à la Garonne, depuis le port de l'Embouchure à Toulouse à l'écluse de Castets-en-Dorthe au seuil de la Gironde, l'ouvrage raconte en quatre chapitres :
    L'histoire du canal latéral ; Les ouvrages d'art et l'architecture ; la géographie de la vallée de la Garonne et la vie du Canal latéral.
    L'ensemble est largement illustré de photographies contemporaines et d'époque ainsi que de documents d'archive.

  • Présentation commentée de gravures choisies des Voyages pittoresques et romantiques dans l'ancienne France du baron Taylor.
    Entre 1820 et 1878, le baron Taylor, avec l'aide de quelques érudits et artistes, a réalisé sous forme de lithographies un inventaire patrimonial de la France de cette époque qui connut un fort retentissement.
    Chaque ouvrage de la collection rassemble un choix de lithographies pour une zone géographique déterminée.
    Une notice détaillée met en perspective les éléments historiques, artistiques, scènes de vie quotidienne, etc., de chaque planche. L'intégralité des lithographies réalisées est reproduite en fin d'ouvrage.

  • Cet ouvrage offre un portrait singulier et inédit de la Garonne.
    Il restitue le caractère essentiel du fleuve, celui du fil de l'eau et de son parcours. La Garonne court, et c'est sa course ininterrompue, son rythme, sa palpitation vivante qui sont inscrits dans ces pages. A la manière impressionniste, pointilliste, les auteurs nous livrent une vision imprégnée d'un contact concret avec la Garonne, la mémoire de sensations personnelles, le récit d'une longue fréquentation, sans oublier les sources du savoir.
    Suivant le fil des splendides cartes aquarellées d'Hippolyte Matis - restituées ici dans leur intégralité pour la première fois -, cheminant avec l'arpenteur, le promeneur, le géographe et le naturaliste, c'est au plus près des humeurs du fleuve que nous descendons des sources jusqu'à l'Océan.

  • Clermont-Ferrand est née de l'union de Clermont - ville de l'évêque d'Auvergne - et de Montferrand, ville comtale. Abritée par la chaîne des Puys à l'ouest et dominée par le puy de Dôme et son temple de Mercure, la ville s'ouvre sur la Limagne et ses riches terres agricoles. L'ancienneté de l'occupation de ce site par l'homme a donné à cette terre une multitude de sites antiques et médiévaux. La polychromie des matériaux, née de la diversité géologique, confère au patrimoine bâti, tant civil que religieux, son caractère remarquable.

  • La nature en Languedoc-Roussillon offre une exceptionnelle diversité de paysages, de milieux, d'espèces animales et végétales. Haute montagne, causses et monts, garrigues et maquis, zones humides et cours d'eau, littoral et étangs côtiers, sans oublier les espaces villageois et urbains, abritent une faune et une flore au sein de laquelle les espèces dites communes sont aussi étonnantes et essentielles que les espèces rares ou endémiques. Près de 300 photographies et dessins illustrent les textes de François Legendre et Francis Morlon, complétés par un glossaire et une carte. Ce livre est une invitation à arpenter les chemins de Languedoc-Roussillon à la découverte d'une nature accessible à tous.
    Dans la même collection : La Nature en Midi-Pyrénées (paru) ; La Nature en Corse (à paraître).

  • Délimité par Salses et la Salanque au Nord, la Méditerranée à l'est, le massif du Canigou à l'ouest et les Albères au sud, le Roussillon est une région naturelle et culturelle dont la plaine de Perpignan est le centre.
    Terre de passages historique depuis l'Antiquité, traversée par la via Domitia et les chemins de Saint-Jacques, avec pendant longtemps les Cols de Cerbère et du Perthus pour seuls passages des Pyrénées avant les ports des Pyrénées centrales, l'histoire et le patrimoine du Roussillon sont parmi les plus riches du pourtour Méditerrannéen.

  • Bocage(s) : Définitions et délimitations.
    Quelles sont les spécificités de cette petite région traditionnellement appelée, depuis le XXe siècle seulement, "Bocage bourbonnais" ? Où se situent ses limites ? Les traces du Moyen-Age aux origines du Bourbonnais : Présentations des principaux édifices monumentaux: château de Bourbon l'Archambault, prieuré clunisien de Souvigny..., ainsi que les types d'édifices civils et religieux caractéristiques de cette période: églises romanes et maisons-fortes du XVe.
    Siècle. Le bocage bourbonnais, histoire et société rurales (XVIe-XIXe siècle) : Le remembrement post-médiéval de la propriété par la bourgeoisie et l'aristocratie urbaines à partir du XVIe siècle ;
    Création du système des métairies ; la création du bocage proprement dit (parcellaires, systèmes techniques). La contestation du métayage au XIXe siècle.

  • À Toulouse, comme ailleurs, le Moyen Âge - considéré comme la période allant de la fin de l'Antiquité au XVe siècle - est une période clef pour l'organisation du centre historique de la ville.
    Capitale des rois goths, tête de pont des souverains carolingiens, centre du pouvoir des comtes Raimond, puis relais de la puissance royale dans le Midi, Toulouse a connu un destin singulier et parfois brillant. Les monuments religieux qui subsistent de l'époque médiévale, comme les exceptionnelles églises de Saint-Sernin et des Jacobins, en témoignent de façon éloquente.
    Depuis trente ans, l'archéologie urbaine a livré, à travers les résultats d'une quarantaine de fouilles, nombre d'informations inédites sur son développement topographique et sur l'histoire de ses quartiers, de ses rues, de ses bâtiments civils et religieux, de ses maisons et hôtels particuliers.
    Confrontées aux données des archives, ces informations permettent de porter un regard nouveau sur la ville médiévale et sur les grandes étapes de son histoire pendant un millénaire.

  • Mosaïque d'essences et de paysages en perpétuelle évolution, la forêt des Pyrénées se conjugue au pluriel, de l'Atlantique à la Méditerranée.
    Au gré des époques, des climats, versants et altitudes, mais aussi sous l'action dévastatrice de l'homme, aujourd'hui plus respectueuse, le couvert forestier a subi bien des transformations. Univers envoûtant, peuplé de nombreux animaux, sa diversité et sa beauté laissent encore pantois le visiteur qui y pénètre.

  • Qui aurait cru que, trois cents ans après la construction par Riquet de cette retenue d'eau destinée à réguler l'alimentation du Canal du Midi, le lac de Saint-Ferréol deviendrait la station balnéaire la plus prisée de toute une région ? Entre 1950 et 1970, Denis Estève a photographié avec talent la vie autour du lac, les concours de pêche, les " pat' d'éph " et les bikinis, mais aussi les travaux d'entretien de la retenue et le calme de la saison hivernale.

  • Présentation commentée d'un choix raisonné des lithographies des Voyages pittoresques et romantiques dans l'ancienne France du baron Taylor réalisées entre 1820 et 1878. Une notice détaillée met en perspective les éléments historiques, artistiques et de vie quotidienne propres à chaque planche.
    Le volume Languedoc tome IV présente un choix de 60 lithographies relatives au Gard, à l'Hérault et à l'Ardèche, commentées par Dominique Dieltiens, docteur en histoire de l'art. En complément, les lithographies qui n'ont pas fait l'objet d'une notice détaillée dans l'ouvrage sont reproduites en annexe.

  • Cinq auteurs passionnés de la Bigorre conjuguent leurs savoirs et leurs talents pour nous offrir cet ouvrage unique. Leurs regards croisés interrogent les grands sujets qui fondent l'identité de la Bigorre, éclairent son patrimoine et en expriment la singularité.

    Le livre, largement illustré de photographies et de reproductions de documents d'époque, présente cette richesse historique et cette diversité écologique, dans toutes ses dimensions culturelles contemporaines.

  • Le Languedoc-Roussillon est doté d'un riche réseau de chemins historiques - réseaux celtes, grecs puis gallo-romains - dont les tracés perdurent malgré les altérations de tous ordres. La barrière sud du Massif central impose quant à elle des voies de pénétration qui n'ont guère varié depuis des millénaires.

    Le livre illustré de photographies et de reproductions de documents anciens (plans et cartes notamment) présente :
    - les voies antiques : Via Domitia, Via Aquitania, les tracés celtes du Chemin des Arvernes (Chemin Régordane), des Gabales, des Rutènes. ;
    - les chemins de pèlerinage de l'époque médiévale ;
    - les voies royales et les voies d'eau (routes des Cévennes, canal du Midi ;
    - les chemins locaux liés aux activités économiques (chemin du sel, de la glace, miniers.).

  • Nouvelle édition du livre paru en 1992 et introuvable depuis le milieu des années 1990. Cette nouvelle édition reprend l'essentiel du contenu qui avait fait le succès de la première édition : représentation des cartes, plans, gravures et aquarelles contemporaines de la construction du canal, de manière exhaustive (de Toulouse à Agde) ; commentaires de spécialistes, articles de fond. Ce volume comprend en sus une présentation des Archives du Canal du Midi.

    Ont collaboré à cet ouvrage :
    Michel Adgé, enseignant ; Philippe Delvit, maître de conférences à l'université des sciences sociales de Toulouse ; Robert Marconis, professeur à l'université de Toulouse-Le Mirail ; Jean-Loup Marfaing, architecte et historien ; Samuel Vannier, archiviste aux VNF.

  • Avec en toile de fond, les Pyrénées centrales et leurs sommets aux formes originales ! Le Cagire, le pic du Gar, la Maladetta. Voilà bien pour tous les Commingeois des « paysages ordinaires ». Au petit matin, ce sont ces « montagnes », selon l'expression ancienne, qui charmaient et charment encore le regard toujours fasciné par cette chaîne qui se dresse, majestueuse à l'horizon du Sud.
    Les paysages commingeois sont une vraie richesse, ceux des coteaux, ceux des horizons dégradés du plateau de Lannemezan, ceux des vallées gasconnes dissymétriques ne les cèdent en rien à ceux de la montagne qui les domine toujours. Rien n'est plus merveilleux à l'automne et certains jours d'hiver qu'un lever de soleil sur le pays de Comminges, lorsque ses premiers rayons éclairent l'Aneto puis le Cagire et enfin les crêtes d'où émergent les brumes qui submergent les vallées.

    Le Comminges a aujourd'hui disparu sur le plan administratif, adjoint à la partie nord de la Haute-Garonne. Il n'en demeure pas moins un fleuron remarquable de la civilisation méridionale grâce aux trésors artistiques qu'il offre toujours au visiteur.

  • Le volume Languedoc tome V présente un choix de 60 lithographies relatives à l'Aveyron, au Lot et au Tarn-et-Garonne, commentées par Louis Peyrusse, historien de l'art. En complément, les lithographies qui n'ont pas fait l'objet d'une notice détaillée dans l'ouvrage sont reproduites en annexe.

  • Présentation commentée d'un choix raisonné des lithographies des Voyages pittoresques et romantiques dans l'ancienne France du baron Taylor réalisées entre 1820 et 1878. Une notice détaillée met en perspective les éléments historiques, artistiques et de vie quotidienne propres à chaque planche.
    Le volume Auvergne tome I présente un choix de 40 lithographies relatives au Cantal et à la Haute- Loire, commentées par Pierre Moulier, philosophe, spécialiste du patrimoine. Il inclut également une présentation générale de l'oeuvre de Taylor, des moyens mis en oeuvre pour la réaliser et de son importance pour la connaissance du patrimoine de l'Auvergne, rédigée par Vincent Flauraud, historien.
    En complément, les lithographies qui n'ont pas fait l'objet d'une notice détaillée dans l'ouvrage sont reproduites en annexe.
    />

  • Présentation commentée d'un choix raisonné des lithographies des Voyages pittoresques et romantiques dans l'ancienne France du baron Taylor réalisées entre 1820 et 1878. Une notice détaillée met en perspective les éléments historiques, artistiques et de vie quotidienne propres à chaque planche.
    Le volume Auvergne tome II présente un choix de 80 lithographies relatives au Puy-de-Dôme, commentées par Vincent Flauraud, historien. En complément, les lithographies qui n'ont pas fait l'objet d'une notice détaillée dans l'ouvrage sont reproduites en annexe.

  • Terre de plateaux de moyenne altitude entrecoupés de vallées profondes, le Velay - anciennement pays d'État attaché à la province de Languedoc - recouvre aujourd'hui l'essentiel du département de la Haute-Loire.
    Tirant son nom des Velaves, peuple pré-chrétien qui s'y est installé, le Velay abrite un patrimoine bâti riche et varié - château de Polignac, Notre-Dame du Puy-en-Velay, nombreuses églises romanes - dominé par l'extraordinaire figure de la chapelle Saint-Michel-d'Aiguilhe au Puy-en-Velay.
    Ce pays de volcans et d'eau fut une voie de passage essentielle durant l'Antiquité jusqu'à l'époque contemporaine. Le chemin Regordane et la via Podensis, redécouverts, sont largement pratiqués aujourd'hui.

  • Ce volume de la collection Regards sur un patrimoine consacré au Canal du Midi fait une large place au canal vivant, d'une part en tant que milieu naturel, d'autre part en tant que lieu d'activités humaines constamment renouvelées. Les photographies spécialement réalisées pour cet ouvrage par Julien Gieules sont entièrement inédites.

empty