À propos

En 1923, avec Le Blé en herbe, Colette signe pour la première fois un livre du nom qu'elle s'est choisi. Sidonie Gabrielle Colette est enfin devenue Colette. Il lui aura fallu un demi-siècle pour se faire un nom et trouver sa place en littérature. Martine Reid retrace le long chemin qui a conduit Colette à s'émanciper de la tutelle familiale et masculine, à réaliser sa propre carrière artistique et à «devenir soi». Elle analyse les places multiples qu'occupe Colette dans la vie privée (enfant, mariée, divorcée) et dans la vie publique (auteure d'abord dissimulée derrière Willy, journaliste, mime et danseuse, modèle de photographes et conférencière). Si, tour à tour femme-enfant, sauvageonne ou figure maternelle, elle se révèle pétrie de contradictions, Colette est avant tout une femme éprise de liberté et avide de défis, dont l'identité, jamais figée, évolue au gré des rencontres et des expériences. Cet essai interroge les faits de la vie, les oeuvres produites et les positions prises. Les replaçant dans un contexte historique et littéraire précis, il fait émerger une «Colette avant Colette» dans toute sa complexité. Il fait également ressurgir un débat qui n'a rien perdu de son actualité : comment exister comme femme dans un milieu littéraire masculin, quelle place y occuper, comment s'y faire un nom, et à quel prix ?


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    Martine Reid

  • Éditeur

    Gallimard

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    09/11/2023

  • EAN

    9782073047595

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    236 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty