Cette image est destinée à un public majeur.

J'ai plus de 18 ans

Le parfum de l'invisible t.1 (réservé à un public averti)

À propos

La superbe Miel nous faisait déjà fantasmer (à mort !) en noir et blanc ! Alors, une réédition en couleurs, on dit OUI !
Après avoir inventé une potion d'invisibilité, un homme, toujours puceau, découvre le sexe et ses raffinements grâce à une beauté faussement ingénue. Il en devient complètement obsédé, et assaille la belle, qui va en retour faire son éducation des sens sans le voir... mais pas sans ressentir ses attentions ! Bien sûr, le parfum caramel de l'homme invisible reste à imaginer, mais voir les jambes de Miel, les seins de Miel, parés de ce léger hâle d'or qu'ont les peaux blondes au soleil... À cette perspective, on rêve d'être un pinceau gorgé de couleurs. Au passage, Manara en profite pour tracer une esquisse peu complaisante du monde de la jet-set : savoureux !

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes

  • EAN

    9782723472852

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    64 Pages

  • Longueur

    32 cm

  • Largeur

    24 cm

  • Poids

    612 g

  • Lectorat

    + de 18 ans

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Milo Manara

Milo Manara est né en Italie en 1945. Aussi à l'aise comme dessinateur que scénariste, il s'est imposé au fil des ans comme chef de file mondial de la bande dessinée à caractère érotique. Il commence le dessin en 1969 avec Genius. Parmi ses nombreuses oeuvres, il faut entre autres retenir une adaptation du Décaméron de Boccace en 1974, Giuseppe Bergman en 1978, Le Déclic en 1983, Le Parfum de l'Invisible en 1985, Candide Caméra en 1988, ainsi que L'Été Indien et El Gaucho, deux bandes dessinées réalisées en collaboration avec son ami et mentor Hugo Pratt. Manara est également un illustrateur de génie, comme on peut s'en rendre compte dans L'Art de la Fessée, initialement publié en 1988, et réédité par les éditions Vents d'Ouest, ou La Modèle, réédité par Drugstore en 2010. En 2004, il signe le premier tome de la sulfureuse série Borgia, avec l'illustre Jodorowsky au scénario. D'abord chez Albin Michel, puis chez Drugstore qui proposera une nouvelle édition des tomes déjà parus à l'occasion du tome 3. Manara y développe son art de la couleur directe pour peindre la chair et le sang de l'Italie du XVe siècle. Depuis 2009, les éditions Drugstore rééditent ses oeuvres, en éditions luxueuses et en couleurs, pour bibliophiles amateurs d'érotisme et de beau dessin, tout simplement !

Découvrez une sélection de pages intérieures 1 2 3 4
empty