Hommes et engrenages (préface Juan Asensio)

Traduit de l'ESPAGNOL (ARGENTINE) par THOMAS BOURDIER

À propos

Dans ce livre majeur Sabato n'essaye pas seulement de rendre compte d'une crise universelle qui allait venir, celle de l'Occident, mais donne aussi par certains côtés son autobiographie spirituelle. Immergé dans la science positiviste, Sabato se trouvait en effet au premier plan pour remarquer que la science, création de l'homme, avait échappé à son contrôle et allait lentement l'asservir. Analyse profonde et lucide de la technique et des moteurs que lui sont l'argent, la raison et le capitalisme, ancrée dans l'Histoire de l'Occident depuis la Renaissance, ce texte est l'un des plus originaux et des plus forts à avoir été écrit contre le mythe du progrès et les méfaits qu'il induit sur la spiritualité, la liberté, la foi en l'homme. Il livre un constat certes désenchanté mais dans lequel affleurent l'espérance et l'absolu, ainsi que, à travers l'instant, ces petits moments fugaces durant lesquels nous sentons que la vie a un sens.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine


  • Auteur(s)

    Ernesto Sàbato

  • Traducteur

    THOMAS BOURDIER

  • Éditeur

    Rn

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    14/05/2019

  • EAN

    9791096562121

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    152 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    187 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Ernesto Sàbato

  • Naissance : 1-1-1911
  • Age : 113 ans

Ernesto Sabato est né en 1911. Avant-guerre, il séjourne à Paris et rencontre les surréalistes.
De retour en Argentine, il écrit son premier roman en 1948, Le Tunnel, salué par Albert Camus et Graham Greene. Viendront ensuite Héros et tombes et L'Ange des ténèbres, qui constituent
une trilogie romanesque. Ernesto Sabato vit aujourd'hui à Buenos Aires.

empty